La pêche de la carpe

Pour bien pratiquer la pêche de la carpe, il faut bien la connaitre.

La carpe est un des poissons les plus connus. Elle comble les amateurs de pêche dans les carpodromes. C’est une bonne occasion de faire un petit focus sur la carpe, ses habitudes et son environnement. Cela permettra, je l’espère, à chacun d’améliorer ses connaissance et sa pratique dans la pêche de la carpe.

La carpe commune, poisson brun verdâtre et rustique de la famille des Cyprinidé. Il est originaire d’Asie mais a été introduit en Europe, en Amérique du Nord et ailleurs. Ces poissons sont la 3ème espèce de poisson la plus répandue au monde. Actuellement, cette espèce est présente sur tous les continents exceptés l’Antarctique. La pêche de la carpe est donc toute aussi répandu à travers le monde.

peche de la carpe carpodrome

La carpe est un poisson de grande taille avec deux barbillons de chaque côté de sa mâchoire supérieure. Elle vit généralement seule ou en petits bancs. On la retrouve dans des étangs, des étangs de pêche ou carpodrome. Elle colonise également les lacs et les rivières calmes.

Écosystème de la Carpe

La carpe commune peut généralement tolérer la plupart des conditions environnementales. Elles préfèrent généralement les grandes étendues d’eau calme ou stagnante avec des sédiments mous et végétatifs. En tant que poisson de bancs, elles préfèrent généralement être en groupes de 5 poissons ou plus.

Elles aiment vivre dans des climats tempérés, dans de l’eau douce ou légèrement saumâtre. Le pH peut se situer entre 6,5 et 9,0 et la salinité peut atteindre environ 0,5 %. Elles se comportent très bien dans d’une température allant de 3° à 35° C. Mais la température idéale se situe entre 23°C et 30°C.

La carpe commune peut même survivre facilement dans un étang de pêche même gelé (tant qu’il reste de l’eau libre sous la glace). On pourrait donc penser à la pêche de la carpe façon Inuit. Elles peuvent également tolérer de très faibles niveaux d’oxygène. Elles survivent dans ces plans d’eau en avalant de l’air à la surface.

Caractéristique Physique de la Carpe

En général, la couleur de leurs corps varie du vert laiton ou jaune, au brun doré ou même argenté. Le ventre est généralement blanc jaunâtre. La nageoire dorsale de ces poissons possède de 17 à 21 raies. La nageoire dorsale et la nageoire anale ont toutes deux une épine dentée.

La carpe commune mesurent en moyenne 35 cm de long. Cependant elle peut atteindre une très grande taille si on lui donne suffisamment d’espace et de nourriture. La carpe peut atteindre jusqu’à 1,2 mètre de longueur, et plus de 45 kg voir 50 kg !

pêche de la carpe record mondial carpe 51,20 kg

Record Mondial 2018 : Carpe de 51,20 kg

Le rêve de tout pêcheur de carpe est d’avoir un jour la chance de sortir un tel poisson. La pêche de la carpe est orientée vers la quête du Graal : remonter la plus grosse carpe possible.

Alimentation à prendre en compte pour la pêche de la Carpe

La carpe est un poisson omnivore. Les carpes apprécient un environnement couverts de mauvaises herbes et au fond boueux. En général elles peuvent se nourrir de plantes aquatiques herbivores. Cependant elles préfèrent fouiller le fond à la recherche d’insectes, de crustacés (y compris le zooplancton), de langoustes et de vers benthiques.

En cherchant sa nourriture, la carpe fait souvent tourner l’eau. Ce phénomène contribue à la turbidité de l’eau. Il faut également le prendre en compte lorsque l’on veut s’essayer à la pêche de la carpe. Afin d’ajuster sa technique de pêche ou encore son amorce. Les carpes ont une façon particulière de se nourrir. Une technique de pêche utilise cette particularité : la Lift Float Method.

Ce comportement alimentaire détruit également les plantes aquatiques à racines. Ces dernières constituent un habitat pour les espèces indigènes de poissons et une nourriture pour les oiseaux. De plus, certaines frayères peuvent être également détruites par les carpes. L’abondance en macro invertébrés peut également être réduite par la prédation et la perte d’habitat.

L’écosystème ainsi que de nombreux animaux et plantes sont donc affectés. En conséquence, les carpes sont souvent considérées comme nuisibles. Certains consacre d’ailleurs beaucoup d’efforts à leurs exterminations. La carpe est d’ailleurs incluse dans la liste des 100 pires espèces envahissantes.

Comportement de la Carpe

En hiver, la carpe devient engourdi. Elle se retire vers le fond et cesse de se nourrir. Elle hiberne en quelque sorte.

Pendant les mois d’été, les carpes aiment se nourrir dans les couches supérieurs. C’est dans les couches supérieurs, de l’étang de pêche par exemple, qu’il fera le plus chaud. Vous pourrez d’ailleurs utiliser cette technique de pêche. Elle consiste à pêcher juste sous la surface de l’eau.

La carpe fraie habituellement au printemps. La femelle dépose de nombreux œufs sur les plantes ou les détritus, habituellement en eau peu profonde. Les œufs éclosent quatre à huit jours plus tard.

La carpe se développe rapidement. Elle atteint sa maturité sexuelle vers la troisième année et peut vivre plus de 40 ans.

Élevage de la Carpe

La carpe miroir (avec quelques grosses écailles) et la carpe en cuir (presque sans écailles) sont deux variétés issue de l’élevage de la carpe commune. En Europe et surtout en Asie, la carpe est souvent élevée pour l’alimentation. Mais elles sont aussi utilisés pour la pêche sportive en carpodrome par exemple. La pêche de la carpe est donc mis en avant. En effet il est possible de produire de grandes quantités de poissons par acre. Vous pouvez également obtenir des conseils sur l’empoissonnement d’un étang de pêche si vous souhaitez élever quelques carpes.

Le frai de la carpe commune commence généralement à la fin avril et se poursuit jusqu’en juin. Les grandes femelles sont d’excellentes pondeuses et elles peuvent généralement pondre entre 0,3 et 0,5 million d’œufs dans un seul frai. Et elles peuvent frayer plusieurs fois dans une saison. Elles fraient généralement en réponse à la hausse de la température de l’eau et des précipitations.

Les œufs et les alevins sont souvent victimes des bactéries, des champignons et de la vaste gamme de minuscules prédateurs dans l’environnement aquatique stagnant.

Risques de la prolifération de la Carpe

De nombreuses carpes asiatiques sont considérées comme des poissons envahissants. Ils se nourrissent abondamment de plancton, d’invertébrés et de détritus, ce qui perturbe souvent l’écosystème et la chaîne alimentaire dans les régions où elles sont introduits.

Des espèces de carpes asiatiques comme l’amour blanc , la carpe à grosse tête, la carpe noire et la carpe argentée ont été introduites en Amérique du Nord. Durant les années 1960 et 1970 pour contrôler la croissance des plantes aquatiques nocives, escargots et autres parasites dans des bassins, fermes aquacoles et petits lacs. Cette solution aurait pu être bénéfique pour les étangs de pêche.

Les inondations et la remise à l’eau des appâts par les pêcheurs sportifs ont permis aux membres de ces espèces de coloniser le réseau hydrographique du Mississippi. Les carpes ont largement perturbé les écosystèmes aquatiques indigènes.

Les scientifiques craignent que la carpe asiatique ne pénètre un jour dans le lac Michigan par la rivière Illinois et ne perturbe la dynamique écologique des Grands Lacs. Pour éviter cela, les ingénieurs de l’armée américaine ont construit une série de barrières à poissons électriques dans le canal sanitaire et maritime de Chicago. Une autre solution est de donner un grand rendez-vous aux pêcheurs. Ces derniers pourraient mettre à profit leurs techniques de pêche de la carpe et peut être sauver les Grands Lacs.

Carte d’identité : pour bien pratiquer la pêche de la Carpe

A retenir : Poisson Carpe Commune | Profil de Race

  Nom

Carpe commune

Règne

Animale

Classe

Actinoptérygien

Ordre

Cypriniformes

Famille

Cyprinidé

Genre

Cyprinus

Espèce

C. carpio

Autres noms

Carpe européenne

Rareté

Commun

Se retrouve

Dans le monde entier

Couleur du corps

La couleur du corps varie du vert foncé ou jaune, au vert brun ou même argenté.

Poids

Habituellement de 2 à 3 kg dans les fermes commerciales, mais peuvent atteindre plus de 50 kg.

Élevage

Principalement pour l’alimentation, mais aussi pour la pêche sportive (carpodrome, étang de pêche, …)

Méthode d’élevage

Naturel et artificiel

Tolérance climatique

Presque tous les climats

Remarques particulières

Très répandu dans le monde, considéré comme un ravageur dans certaines régions. Elle peut tolérer la plupart des conditions environnementales. Elle préfère généralement les grandes étendues d’eau calme ou stagnante. Aime vivre en groupe, peut survivre dans un étang gelé, peut tolérer de très faibles niveaux d’oxygène. Les femelles adultes peuvent pondre 0,3 à 0,5 million d’œufs par frai.

 

peche de la carpe techniques de peche

 

Maintenant que nous savons à qui nous avons à faire, nous pouvons pratiquer la pêche de la carpe de manière efficace. Je vous invite donc à découvrir voir re-découvrir les techniques de pêche utilisées pour la pêche à la carpe en carpodrome ou ailleurs.

Written by Temüdjin